Des femmes mûres sous le regard des webcams

Parfois, dans la vie, on se rend compte qu’on a vraiment de drôles de potes. On a tous nos petites manies, nos petits travers, une certaine propension à l’originalité.

J’en ai un ainsi (Salut Nico !) qui s’est mis en tête d’allier deux de ses passions : regarder des femmes mûres se branler derrière leurs webcams et les estimer en les notant selon plusieurs critères. Nico a toujours été fan de tableaux Excel, comme d’autres peuvent être amateurs d’aquariums exotiques ou de concours de mikado en solitaire.

Des milfs et des webcams

La passion de mon ami ce sont des cams porno de femmes matures (dites milf) ! Pour ceux qui viennent de sortir d’un exil de plusieurs années dans une grotte du Vaucluse, les Milfs, ce sont des femmes mûres qu’on aimerait bien baiser. Je crois qu’il n’y a qu’un chroniqueur polémiste sévissant à la télévision et quelques étourdis qui n’aimeraient pas se taper une femme mature bien chaude entre deux portes.

Mais revenons à nos moutons, ou plutôt aux passions de Nico : des cams porno de femmes matures bien chaudes. Mon ami passe donc le plus clair de son temps libre à écumer les sites de liveshow dans l’espoir de tomber sur de grosses cochonnes qui excellent dans l’art consommé de se masturber avec talent et grandeur devant leur écran d’ordinateur. Ce dernier devant être équipé d’une bonne webcam haute définition, sinon ça ne marche pas, et du coup, c’est moins drôle et les tableaux Excel de mon ami resteraient désespérément vides. La technologie a du bon pour des passionnés comme mon ami, qui a décidé d’offrir au monde un de ces talents tenus secrets trop longtemps.

S’il ne m’a pas donné tous les détails de sa méthode méticuleuse de notations des milfs en train de se branler la moule, notre dernière conversation m’a tout de même laissé quelques pistes de réflexions que je me fais un plaisir de vous livrer ici.

Les critères de classement des femmes matures

La fourchette d’âge tout d’abord. Elle va de 40 à 60 ans et peut être même plus, selon l’audace de ces chaudes du cul. Pourquoi pas 39, lui ai-je demandé ? Parce qu’il faut bien commencer quelque part fut sa laconique réponse… Si on commence ainsi, pourquoi pas 38 et du coup 37 ? Je n’en finirais plus. Bon, soit.

Et le physique ? Cela n’a pas vraiment d’importance, même s’il faut évidement rester dans des critères raisonnables… “Faut que ça ressemble quand même à un humain quoi”. J’adore son humour. Enfin, je ne suis même pas sûr que ce soit de l’humour, Nico me fait parfois un peu peur.

Passons maintenant à l’essentiel : les performances de ces mamans chaudasses qui s’exhibent en cams. Si c’est juste pour se gratter la boutonnière tout en se mordillant un nichon pendant deux plombes, ça n’a aucun intérêt et c’est carrément un zéro sur dix, même si en face, c’est une bombasse gaulée comme une déesse grecque de l’antiquité. Non, il faut de l’action, de l’implication, un certain sens du spectacle et ne pas hésiter à faire don de sa personne. En d’autres termes, il faut un sens théâtral développé pour atteindre les notes maximal dans les tableaux de Nico.

Et il a raison, nous devons bien l’avouer, quand on va sur un site de webcam en live, c’est pas pour voir une collection d’estampes japonaises ou un fond d’écran représentant un bon feu de bois. On veut de la mouille, de la jute, de la chatte en feu, de la chatte ouverte, de la poilue ou de l’épilée, vive la variété. On veut des clitoris boursouflés par le plaisir, il faut que le plaisir de la branlette se communique d’un écran à l’autre, il faut que ça gicle, bordel !

Pour bien classifier l’ensemble, mon ami a donc développé toute une série de bonus et de malus savamment étudiés. La suite de ce paragraphe est entièrement de lui… sentant l’importance de la situation, je me suis permis de l’enregistrer avec mon smartphone pendant qu’il me livrait ceci avec le sérieux de celui qui sait l’importance de la tâche : un doigt, dans la chatte, ça ne compte pas, elles le font toutes, il en faut au moins deux, trois c’est mieux et si c’est toute la main, là, c’est le pompon sur le bonnet, l’anchois sur la pizza, la cerise sur le far au pruneau.

Le côté anal de la chose compte bien sûr pour beaucoup, rien de tel qu’un bel anus de femme mûre se faisant progressivement dilater, à la main ou au gode. D’ailleurs les sextoys ont aussi leur importance. En effet, c’est toujours sympa, mais certaines coquines les utilisent sans penser que ces engins (souvent motorisés) peuvent cacher l’essentiel du spectacle offert. On préférera sans aucun doute voir les appareils génitaux féminins en action plutôt qu’un morceau de plastique qui viendrait masquer tout ça.

Simulation ou réalité ?

Au niveau de l’implication vient en bonne place l’orgasme que s’offrent ces belles salopes en live. Simuler un orgasme, c’est perdre des points à coup sûr : il faut du vrai, de la jouissance réelle. Avec un minimum d’entrain dans la communication, les hommes aiment ressentir ce moment d’extase, ce n’est pas un secret, mais peu de femmes savent que ces instants font grandement partie du plaisir que prend un mec. Certes, la bite est importante, mais même si ça ne se voit que très rarement chez certains spécimens, le cerveau joue aussi son rôle chez les mâles.

Je pourrais également vous parler d’autres points entrant en compte dans les tableaux de Nico, comme l’éjaculation féminine, la taille des godes qu’elles s’insèrent dans le cul, les positions diverses et variées que les milfs peuvent prendre pour maximiser le spectacle offert, mais vous aurez déjà compris que le boulot qu’abat quotidiennement mon ami peut grandement vous aider à trouver la salope mûre qui saura vous offrir ce que vous attendez d’un spectacle sexuel devant une cam.

N’hésitez donc plus une seconde pour aller voir sur ce site dédié au classement des cams porno de femmes matures. Fini l’embarras du choix ou le choix de l’embarras, selon votre humeur du jour, vous trouverez sans coup faillir la milf qui saura combler votre envie de vous astiquer le manche.

Les bienfaits du plug anal dans le sexe

Saviez-vous que le plug anal est l’ultime moyen pour rendre votre plaisir sexuel bien plus intense ?

C’est bien plus qu’un simple sextoy qui sert à stimuler votre plaisir solitaire. Il suffit de connaitre les petits secrets que renferme votre anus, 90 % des gens ne savent pas que leurs fesses sont pleines de terminaisons nerveuses et elles sont extrêmement sensibles, croyez en mon expérience anale…

Faire entrer le plug anal dans sa vie sexuelle est bien plus facile que ce que l’on pourrait croire, une fois que vous allez vivre vos premières sensations orgasmiques vous allez vous demander comment vous avez fait pour jouir sans eux. Ce qu’il y a de bien avec le plug c’est qu’il fera tout autant plaisir à un homme qu’à une femme et c’est ça l’égalité des sexes, pas de jaloux ! Nombreux sont les témoignages recueillis allant dans ce sens, soyez curieux, tentez l’expérience, Plugez Vous c’est une découverte à faire.

Plug anal pendant le rapport sexuel : Quelles sensations ?

Les sensations sont tellement intenses qu’il est difficile de les décrire avec des mots, mais je vais faire de mon mieux, c’est promis.

Le port du plug anal offre une sensation de “légère pression” durant vos parties de sexe endiablées, plus votre partenaire fait de puissant va-et-vient et plus la pression devient stimulante et agréable… Ce ne vraiment pas comparable à la pose WC, c’est une pression qui fait légèrement gonfler les organes qui se situent autours de l’anus et qui finit par “activer” vos zones érogènes et les fameuses terminaisons nerveuses. Dans le meilleur des cas votre plug va provoquer un orgasme anal en vous, idéalement cela devrait se produire en même temps qu’une éjaculation pour l’homme ou qu’un orgasme vaginal chez la femme. Des Plugs, il en existe de toutes les tailles et de toutes les formes, il n’est pas rare qu’un gros plug anal arrive dans une collection une fois convaincu de cette pratique sexuelle.

On appelle ça le double orgasme et il est possible que vous ayez besoin de plusieurs heures pour vous en remettre, vous voila prévenu !

Les préliminaires avec un plug

  Que vous soyez expert ou débutant du plug, la règle d’or devrait toujours être de l’utiliser en douceur, prendre le temps, être sensuel, car c’est le meilleur moyen de faire monter la température à un niveau élevé.

Vous pouvez débuter votre soirée coquine en tamisant les lumières et en ouvrant une bouteille de bon vin avant de commencer par faire un bon massage autour des fesses de votre partenaire (ou l’inverse), cela va permettre de détendre les muscles pour une pénétration facile et jouissive et en plus cela va créer une ambiance relaxante. (Disons que ce sera le calme avant la tempête !) Lors de l’insertion, n’hésitez pas à jouer avec l’anus de votre partenaire en le titillant avec de petites caresses et de léger va-et-vient avec votre plug anal, soyez à l’écoute de ses sensations afin de réguler l’intensité pour être certain de le faire jouir.

Pour les plus coquins d’entre vous qui veulent aller plus loin dans l’expérience du sexe anal, il existe des centaines de formes et différentes tailles. L’insertion d’un gros plug anal est sans aucun doute le but ultime d’un véritable amateur de sexe anal et il faut avouer qu’aucun sextoy ne peut rivaliser avec les sensations que procure un plug XXL.

Envie d’en savoir plus ou de faire l’achat de votre premier plug ? Rendez vous chez PlugezVous !

Qui veut voir des femmes nues ?

À mon humble avis, sans crainte de me tromper, environ 99,9% des visiteurs de ce site, les autres ayant dû s’égarer par erreur 404, par méprise sur les Jeux Olympiques ou par distraction tout simplement. Mais si je vous pose la question tout en y répondant, ce n’est pas par cause d’une grande envie de perdre mon temps et le vôtre, non. J’ai dernièrement découvert un site qui vaut indéniablement le détour, un de ces sites qui ne doit pas rester trop longtemps caché dans les pages profondes de l’Internet 2.0, le genre de site qui vous offre de voir une femme nue.

Avant que vous n’alliez assouvir votre appétit sur ces sites fort sympathiques à haute teneur érotique, laissez-moi vous en toucher quelques mots.

Où trouver des femmes nues ?

Voir une femme nue, ce n’est pas égrener un énième site qui réédite ce qui existe déjà ailleurs, il faut carrément que ce soit basé sur des contributions amateurs de filles et de femmes qui aiment se montrer nues sur la toile ou même en public. Notre époque se sclérosant parfois sur la beauté des courbes féminines, vous serez d’accord avec moi pour dire que tout ceci est une heureuse initiative ! Et toute heureuse initiative mérite d’être soulignée, encouragée et même mise en avant, comme c’est le cas dans cette critique (positive, forcément, y’a de la gazelle à poil !).

Il faut bien entendu retrouver nos catégories préférées, tous les goûts étant dans la nature : nous aurons le plaisir de dépoiler des jeunes femmes, aussi bien que des femmes mûres. L’exhibitionnisme et le voyeurisme se déclinant aussi bien sur les gros seins que les petits, les blondes, les brunes ou les rousses, les sexes épilés ou laissés libres de foisonner comme les plus belles des toisons. C’est vrai, lécher une chatte lisse, c’est bien, mais une bonne chatte bien poilue, même s’il faut parfois fouiller un peu, c’est également un délice de fin gourmet.

femme sexy

La variété est de mise, telle que des amatrices qui se dénudent sur les réseaux sociaux, comme Instagram ou Periscope par exemple, ou des filles un peu narcissiques qui adorent se prendre nues en selfie et partager leurs photos au gré du vent et de leurs envies sexuelles de plus en plus libérées.

On s’attardera aussi longuement sur la catégorie des femmes mûres, on le sait tous (ou presque) : les femmes matures sont bien plus libérées du cul et ont de plus en plus souvent la bonne idée de se lancer dans des aventures coquines sans lendemain. Et elles ont raison, quoi de mieux qu’une bonne séance de baise sur un coin du canapé ou en tout endroit vers lequel nos fantasmes nous dirigent ? L’expression « c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes » est surannée dans ce cas précis, on parlera avec plus d’élégance de Maman qu’on a bien envie de faire grimper aux rideaux un soir juste après un petit apéro (Mojito ou vin blanc ? Juste un doigt ? Vous ne voulez pas un apéro avant ?) !

Et à propos de fantasmes, les nichons, on en parle des nichons ? Là aussi toutes les tendances sont représentées, les gros, les moyens et les petits, les tétons pointus, les larges aréoles et toutes les fantaisies autour de ce que les hommes matent le plus chez les filles. À égalité avec les culs, tout dépend de l’angle de vue : on ne va rien se cacher, on est entre nous !

Des amatrices nues, c’est bien aussi !

Passons maintenant aux contributions des femmes amatrices nues, comme vous ne manquez certainement pas de le savoir, surtout si vous êtes un visiteur assidu d’Olympine. Les stars planétaires elles même se foutent à poil et se prennent en photo ou en vidéo. Pas besoin de s’appeler Rihanna, Britney Spears ou Emily Browning pour frissonner d’envie de se dénuder !

Et c’est carrément bien aussi, tu seras d’accord avec moi, regarder des filles anonymes toutes nues est un plaisir hédoniste qui ne saurait souffrir aucun tabou… Et attention… des filles anonymes, okay, mais il se peut, sait-on jamais – que tu tombes sur une voisine, une collègue ou encore une ancienne copine de classe, du genre de celle que tu as toujours rêvé de voir à oilpé !

Tiens par exemple, découvrir Sarah, 21 ans, avec son petit air hispano-andalou, elle me rappelle une aventure passée. Tout comme Sandrine qui fait des photos toute nue dans sa salle de bain du haut de ses 41 ans, on dirait la boulangère du coin, il faut que je trouve le moyen de la faire poser, ce serait assez cocasse. Si tu es une femme qui lit cet article, n’hésite pas si le cœur t’en dit à aller poster tes photos chaudes et coquines sur des sites de femmes coquines, tu en seras infiniment remerciée… Et peut-être que le visiteur lambda masculin, lui, connaît une amie qui serait tentée par l’aventure ? C’est carrément le moment de lui envoyer le lien sur son messenger !

Et rencontrer des femmes nues ?

Bien, c’est super tout ça, on peut se rincer l’œil facilement, mais il faut aussi que je vous parle du côté libertin indispensable à mettre en place en permettant aux membres de se rencontrer. Pour partager un brunch si vous voulez (après tout, il ne faut pas se lancer dans la galipette le ventre vide), mais plus sûrement pour voir si une partie de tagada tsoin-tsoin est envisageable dans des délais plus ou moins brefs et dans un endroit plus ou moins discret. Si vous êtes dans le besoin de baise, il y a fort à parier qu’avec un peu de bonne volonté et un brin de chance, vous trouviez de quoi satisfaire vos pulsions toutes naturelles sur un site tel que Femme-nue.net. Croyez-moi, il est plus facile d’obtenir le consentement d’une femme qui s’exhibe toute nue sur le net, plutôt que de celui d’une coincée de la cloison périnéale et qui pourtant ferait bien de se laisser aller pour un bon coup de dépoussiérage des cavités intimes !

Sur ces bonnes paroles, je vous laisse le soin de vous faire une idée précise de tout ce que la femme nue a à vous offrir. Je parie une petite culotte usagée que certains d’entre vous trouveront de quoi faire là bas, que ce soit seul, à deux ou même à plusieurs. Soyez fous, c’est parti pour les femmes à poil !